Incident sur un Airbus A330 en cours d’essais

Un incident vient de survenir sur un Airbus A330 lors d’un vol d’essais à Toulouse. En plus des 2 pilotes, 8 autres personnes se trouvaient dans l’appareil.


Six personnes ont été hospitalisées mercredi, deux personnes resteront mercredi soir “en observation” à l’hôpital. En cause ? Un problème de dépressurisation survenu lors du vol d’essai d’un Airbus A330. L’appareil était destiné à la compagnie Air Mauritius.

En tout, dix personnes se trouvaient à bord de l’appareil ; les six blessés ont été dirigés vers l’hôpital de Purpan (ouest de Toulouse), ont indiqué les pompiers en précisant qu’ils souffraient de tassement de vertèbres et de problèmes aux tympans. D’après Airbus, deux personnes souffrent de traumatismes divers et quatre autres font l’objet de “vérifications”.

“Le pilote de l’appareil a appliqué les procédures”

Du côté de l’avionneur, on explique que “le pilote de l’appareil a appliqué les procédures en effectuant une descente rapide”, lorsqu’il a constaté la dépressurisation. “Les personnes à bord qui, lors d’essais, sont debout ou déambulent dans l’avion ont alors été victimes de chutes”. L’appareil a alors effectué un atterrissage normal dans l’aire réservée à l’avionneur sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Article TF1.FR

 

Les accidents de ce type, ne sont pas des problèmes de transport aérien, mais des problèmes industriels avant tout. Le vol n’avait pas pour vocation de transporter des passagers.

Lors d’une dépressurisation, les procédures citées dans l’article de presse consistent surtout en une descente d’urgence. Les personnes non attachées peuvent être blessées en tombant ou en étant projetées contre les parois de l’appareil. Une personne non attachée peut également se transformer en objet volant qui peut blesser des personnes attachées ou non. Si la dépressurisation survient à haute altitude, les occupants sont rapidement incapacitées et sont incapables de revenir vers un siège et boucler une ceinture de sécurité.

Pour cette raison, mais aussi à cause des turbulences imprévues (CAT), les compagnies recommandent toujours aux passagers de garder leur ceinture de sécurité bouclées pendant tout le vol.

Les personnes sont eu des blessures liées à des traumatismes (tassements de vertèbres), mais également des problèmes aux tympans. Ceci prouve que le descente d’urgence à été menée avec une certaine… détermination.

Ce soir, deux personnes sur les 6 restent en observation à l’hôpital. Elles ont été “inconscientes pendant un bon moment” d’après le magasine Forbes qui cite Airbus. Même la chaine australienne ABC en parle. C’est rare qu’un problème de dépressurisation lors d’un vol technique fasse autant de bruit.

L’image et les parallèles ?
Il y a quelques jours, un accident lors d’essais au sol a provoqué trois blessés graves et beaucoup de dégâts chez Airbus Toulouse. Ceci montre à quel point le métier de ces hommes est parfois difficile et dangereux. L’arrivée de ces deux incidents la même semaine, surtout à un moment où l’actualité est un peu creuse, risque de faire un peu de désordre dans les médias traditionnels. Aux USA, ce genre de déboires peut être utilisé par les concurrents du constructeur européen afin de présenter celui-ci sous un angle sous optimal. Quand on ose mettre en ligne un avion comme le A380, on doit pouvoir s’assurer que les employés mettent leur ceinture de sécurité pendant les vols d’essai. Le ressentiment du public augmente de manière exponentielle avec le nombre d’incidents.

Dans certains cas, les incidents peuvent laisser une image encore plus néfaste que les accidents. Parce que lorsqu’il y a des morts, on compatit et on se dit que ça peut arriver à tout le monde. Par contre, les incidents avec panique, sapeurs-pompiers et bobos partout, font mauvaise façon. En tous les cas, à la place d’Airbus, je ferais inspecter jusqu’aux machines à café. Le prochain employé qui se brule avec ça, aura son image qui fera le tour du monde.

Lire encore :
– Document technique Airbus sur la pressurisation du A330. (PDF / Anglais / 63 pages)
– Accident A340 Toulouse
– PAX/PNT blessés lors d’une descente incontrôlée sur Boeing 747
– Crash lors d’un vol d’essai.
– Article Wikipedia sur l’Airbus A330 (lien externe).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *