Home Pannes Mécaniques Les Dash 8 Q400 de SAS immobilisés avec effet immédiat

Les Dash 8 Q400 de SAS immobilisés avec effet immédiat

320
0

COPENHAGUE – Tous les appareils de type Dash 8 (Q400) de la compagnie aérienne Scandinavian Airlines System (SAS) ont été frappés d’une interdiction de vol suite à un incident à Copenhague samedi, a annoncé un responsable de l’aviation civile danoise cité par l’agence de presse Ritzau.

“Certains des appareils effectuent actuellement des vols en Europe, mais dès leur atterrissage, ils ne seront plus autorisés à redécoller jusqu’à nouvel ordre”, a déclaré Thorbjoern Anker, porte-parole de l’aviation civile danoise.

Il n’était pas joignable dans l’immédiat.

Un porte-parole de SAS cité par l’agence de presse suédoise TT a également indiqué que la flotte de Q400 était immobilisée.

Samedi, l’un des 27 Q400 de SAS a procédé à un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Copenhague avec 44 personnes à son bord. L’avion était en provenance de Bergen, en Norvège, et l’incident a contraint l’aéroport à fermer une piste, a rapporté Ritzau.

Personne n’aurait été sérieusement blessé parmi les 40 passagers et les 4 membres d’équipage qui étaient à bord.

Le train d’atterrissage droit de l’appareil se serait effondré alors que l’avion se posait, et l’appareil se serait couché sur son flanc droit, a indiqué Ritzau citant la police danoise.

Ni l’aéroport de Copenhague ni SAS n’étaient joignables dans l’immédiat.

Depuis septembre, SAS a eu plusieurs fois des problèmes avec ses Q400, produits par le constructeur canadien Bombardier.

Le 9 septembre, un Q400 de SAS avec 73 personnes à bord avait atterri en catastrophe à l’aéroport d’Aalborg (nord du Danemark), avec un train d’atterrissage détruit et une aile qui avait pris feu au contact du sol. Cinq passagers avaient été légèrement blessés lors de l’évacuation.

Trois jours plus tard, le 12 septembre, SAS connaissait un incident similaire à Vilnius (Lituanie) avec le même type d’appareil, qui n’a pas fait de victime.

La compagnie avait alors décidé de clouer au sol ses 27 Q400, afin de les contrôler.

La flotte avait progressivement repris ses vols début octobre.

Le 10 octobre, un Q400 de SAS, en route vers Gdansk, en Pologne, depuis Copenhague, avait dû faire demi-tour et se poser à son point de départ avec 47 passagers à son bord. Le pilote avait détecté un problème au niveau de la porte du train d’atterrissage.

(©AFP / 27 octobre 2007 18h54)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here