Home Pannes Mécaniques Air France 447 : 44 corps en tout – Fin des recherches...

Air France 447 : 44 corps en tout – Fin des recherches le 19 juin

96
0

Alors que le decompte des corps repeches en est a 41, ce soir, de nouvelles images sous rendues publiques par les services recherche. Premiere analyse…

Plan de vol AF447
Plan de vol Air France 447 (Source non confirmee)
 

 

 

Derive verticale - Air France 447
La derive avec la gouverne de direction encore attachee. La charniere a l’air encore fonctionnelle.
 

 

Porte de toilettes de l'Airbus d'Air France
La porte des toilettes. Encore en bon etat. La charniere entre les deux parties a l’air fonctionnelle.
 

 

Le decompte actuel est a 41 corps. Pendant ce temps, le dispositif de recherche se renforce et la meteo se degrade peu a peu sur la zone de recherches.

La premiere idee qui vient a l’esprit est que le choc contre l’eau etait d’une puissance moderee. Certes une puissance suffisante pour tuer tout le monde sur le coup, mais une puissance qui ne correspond pas a une perte de controle continue et consistante depuis 35000 pieds.

Les prochaines remontees de pieces nous en diront certainement plus.

Les services de recherche au Bresil se donnent encore une bonne semaine pour demonter le dispositif et cesser leur travail. D’apres leurs estimations des courants, des le 19 juin, les pieces flottantes seront trop loin pour qu’il soit raisonnable de continuer a les chercher. En effet, les helicopteres utilisees aujourd’hui ont l’ile de Fernando de Norohna comme base pour leurs sorties. Avec le temps, il leur faudra aller de plus en plus loin et auront moins d’autonomie pour fouiller efficacement de nouvelles zones. Il faudrait pratiquement avoir un porte avions sur place pour pouvoir continuer a ratisser l’ocean d’une maniere efficace et sure pour les equipages. Les recherches vont donc s’arreter sous huitaine environ. Il restera peut etre un dispositif allege pour chercher les boites noires jusqu’a ce qu’on les retrouve ou jusqu’a la fin du mois, c’est-a-dire quand leurs emetteurs cesseront d’envoyer des signaux.

Aujourd’hui (11 juin), les chercheurs annoncent avoir realise 700 heures de vol depuis le debut de l’operation. Sur ce total 597 heures ont ete realisees par les equipes bresiliennes et 103 par les equipes francaises. Par ailleurs, la meteo vers le point Tasil connait une degradation qui ne permet plus les vols a base altitude pour la recherche visuelle. Ceux-ci seront conduits dans des zones plus favorables. La vitesse des courants s’etabli a 1.1 km/heures, soit un peu plus de 26 km par 24 heures. A cette moyenne, un objet flottant qui serait tombe a l’eau la nuit du crash, serait aujourd’hui a plus de 300 km de cette position.

Cote “enquete”, Air France affirme qu’elle ne croit pas la these du gel / blocage des tubes Pitot de l’appareil. Leur remplacement serait juste une mesure d’appaisement afin de denouer la crise de confiance avec les pilotes et aussi les passagers.

Trois corps supplementaires ont ete retrouves ce jeudi. Ceci porte le compte total des corps repeches a 45 44.

Par contre, plus aucune piece significative de l’avion n’a ete retrouvee depuis la gouverne de direction. Ceci permet 2 hypotheses :

– La gouverne de serait separee en vol et l’avion a parcouru une certaine distance avant de s’ecraser dans l’eau. Ceci n’explique pas pourquoi on trouve des corps dans la meme zone de la gourverne.

– L’avion se serait ecrase dans l’eau avec une force moderee et se serait brise en quelques morceaux lors de l’impact. Ceux-ci auront rapidement coule vers les fonds marins sans laisser plus de traces a la surface.

 

Derive verticale - Air France 447
La derive avec la gouverne de direction encore attachee. La charniere a l’air encore fonctionnelle.
 

 

 

Pitot A330 Thales
Tube Pilot Thales. Ce tube est aujourd’hui suspecte par les pilotes
d’avoir joue un role important lors du crash.
 

 

 

Pitot A330 Thales
On voit ici 2 tubes Pitot instales just sous le cockpit.
 

 

 

Sonar Navy
2 sonnars de l’US Navy sont en cours de transfert sur la zone. L’un sera tire par un navire
bresilien et un autre par un navire Francais. Ils peuvent capter des signaux
vennant de plus de 6000 metres de profondeur.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here